Call girl : la gastronomie de l’escorting

Le terme de call-girl est issu de l’anglais et a pour origine l’apparition du téléphone. Ainsi, ce n’est plus l’homme qui se déplace pour aller retrouver une femme mais désormais c’est elle qui fixe le lieu de rendez-vous.

L’apparition du téléphone pour les escortes

Les années 2000 ont profondément changé les rapports des escortgirls avec leurs clients. Pour cause, alors qu’auparavant elles se regroupaient dans des endroits spécifiques pour se faire accoster par des courtisans, désormais elles sont davantage autonomes. En effet, le téléphone portable permet à la call-girl de donner rendez-vous où elle le souhaite tout en gardant la liberté de couper court à la conversation. Ainsi, elles peuvent s’émanciper de certaines agences de rencontres spécialisées dans l’escorting de luxe.

L’incall et l’outcall

                L’incall, privilège des call-girls de luxe

Certaines call girls peuvent se permettre d’avoir un appartement luxueux à Paris ce qui n’est pas le cas de toutes les femmes. Ainsi, elles peuvent choisir de recevoir leurs amants chez elle dans un cadre feutré et disposé à ce type de rencontre. De surcroît, cela apporte au gentleman qui est à ses côtés de se sentir sécurisé dans ce petit nid d’amour. Elles ont ainsi tout le loisir de se préparer, d’enfiler leur plus belles lingeries et d’attendre leur amant d’un soir.

                L’Outcall, la solution classique

Une call-girl outcall se déplace. Elle peut se rendre au domicile de l’homme qui l’a sollicité ou à l’hôtel. Certaines escortgirls de luxe posent tout de même certaines conditions. Ainsi, la plupart des call girl VIP ne se déplacent pas dans les établissements de mois de 4 étoiles et dans les restaurants qui ne sont pas étoilés.

La call-girl de luxe, une machine à ressentir

Dès le premier coup d’oeil, une escort saura définir la psychologie de l’homme qu’elle a en face d’elle. Elle va remarquer s’il est en confiance, s’il a des problèmes d’argent ou si c’est un homme de pouvoir. Les femmes escortes ne sucent pas n’importe qui et, pour faire une métaphore, on n’envoie pas un bucheron Canadien couper le pommier de grand-mère.

Les conditions d’accession

Pour pouvoir se définir comme une belle-de-nuit de luxe, il faut remplir certaines conditions dépassant largement le fait d’avoir un physique agréable. Il faut avoir un certain passé comme mannequin ou actrice X, sinon avoir d’autres cordes à son arc. Ce qui est très recherché chez les call girls, c’est leur capacité à avoir des discussions profondes durant le temps social. C’est le principe des hétaïres, c’est sirènes Grecques éduquées et de haut niveau intellectuel.

Aussi, les escortes professionnelles se doivent d’être polyglottes, de savoir discerner les attentes de leurs michetons et d’être en tout point irréprochable. Ainsi, elles pourront accueillir les grands de ce monde dans leurs appartements privés et les entraîner dans les dédales du sexe avec une créature de rêve..

One thought on “Call girl : la gastronomie de l’escorting

  1. Pingback: Escort France

Comments are closed.