Site gratuit de publication d’annonces Libertines de Paris

Cette bonne blague qui n’en est pas une, est un site de publication d’annonces gratuites mis à la disposition de libertins qui chercheraient l’âme sœur le temps d’une fessée, d’un massage, d’une soirée romantique et/ou plus si affinités au pluriel. C’est ce que l’on peut lire souvent dans les missives érotiques que signent certaines libertines au fait des rencontres sexe dans la cité de l’amour. Dans ce cas précis, il s’agit d’un site gratuit, si, ça existe encore.. dans la fameuse niche EROTICA développé par le très célèbre site Vivastreet, qui pour ne pas le citer est 100 % payant. Si le site Lovesita est gratuit, chez Vivastreet ils prennent à tous les étages comme bien d’autres sites qui sévissent sur le web francophone. Ceci n’est pas une tare puisque chacun est libre, libertines et libertins, de payer ou de s’en aller voir ailleurs. Comme dit souvent une de mes connaissances : après tout la loi ne t’empêche pas de te faire enculer. Je n’illustrerai pas ses propos, il suffit d’interroger ce bon vieux despote de Google pour comprendre ou prendre connaissance de l’allusion ici révélée.

Dans ce bon vieux monde ou tout est pour le mieux dans le meilleur de celui-ci, pour ne pas citer Voltaire, chacun fait ce qu’il lui plaît à partir du moment où il n’empiète pas sur la liberté de son prochain. Et bien pour illustrer mon propos, je suis tombé sur cette vidéo de présentation du site lovesita cité plus haut :

Réalisation, vous en conviendrez, dîtes à l’arrache : moins d’une minute, peut-être pour ne pas saouler le commun des mortels, et menée tambour battant : au passage les mélomanes auront certainement notés que la bande son est une vraie punkitude des débuts des années 80 tombée dans le domaine public.

Les amateurs, qui auraient moins d’une minute à perdre, noteront un site particulièrement « friendly », c’est-à-dire très ergonomique. De plus et ce n’est pas du luxe, la libertine ou le libertin remarquera que point d’affiliation il y a. En effet, c’est très désagréable de devoir surfer sur des sites remplis d’affiliations sexe en tout genre. Certains sites sont de vrais arbres de noël, on sait ce que l’on est venu chercher, mais après 30 secondes de visite sur la page web, on ne sait plus pourquoi on était venu tant l’offre érotique est importante. Des webcams de sexe, des sites de rencontres adultérins, des sex-shops en ligne, des chats coquins, viennent inlassablement perturber la visite des libertins virtuels, d’autant que certaines affiliations leurs promettent de leurs allonger le sexe… La bonne vieille carotte des familles, au moins, on reste dans l’esprit libertin et non libertaire (ou peut-être l’inverse, c’est vous qui voyez).

La vidéo ici présentée est en fait un clip rapide qui montre comment surfer sur le contenu essentiel du site gratuit Lovesita. On notera une catégorie libertine « Post-libre », qui révèle de nombreux articles aux sujets cosmopolites, mais dont le fil rouge commun reste l’univers des rencontres hétérosexuelles, homosexuelles, transsexuelles voire fétichistes. Quant aux pratiques présentées sur le site de publications gratuites, elles ne sont que le reflet licencieux contemporain de l’époque ou début de siècle que nous vivons.